Guillaume Vincent

Pianiste

 

Vincent

 

Né en 1991 à Annecy, Guillaume Vincent commence à étudier le piano à 7 ans et donne ses premiers récitals et concerts avec orchestre dès l’âge de 10 ans. Son talent est très vite remarqué par François-René Duchable qui l’amène à se présenter au Conservatoire de Paris où il entrera à 13 ans dans la classe de Jacques Rouvier et Prisca Benoit. Il étudie également auprès de Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude en piano et Yves Henry en harmonie. En juin 2011, il obtient son Diplôme de 3e Cycle d’Artiste Interprète.

En 2008, Guillaume Vincent remporte le premier prix au concours Young Concerts Artists de Leipzig. L’année suivante, il reçoit le troisième grand prix du concours Marguerite Long-Thibaut et le Prix de l’Orchestre National de France. Il est ensuite Révélation classique de l’ADAMI et est nominé Révélation Soliste Instrumental aux Victoires de la Musique Classique en 2014.

Guillaume Vincent s’est produit en soliste sur les scènes les plus prestigieuses comme le Suntory Hall à Tokyo, le Barbican Hall à Londres, le Théâtre des Champs-Elysées, la Salle Pleyel, la Salle Gaveau à Paris, le Palace of Arts à Budapest, le Qatar Opera House à Doha, le Simón Bolívar Hall à Caracas… En outre, il multiplie les collaborations avec des orchestres tels que l’Orchestre de la Radio de Francfort, l’Orchestre Philharmonique de Budapest, l’Ensemble Orchestral de Kanazawa et l’Orchestre Philharmonique de Kanagawa, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le BBC Symphony Orchestra ou l’Orchestre Symphonique Simón Bolívar.

Chambriste reconnu, Guillaume Vincent partage régulièrement la scène avec Augustin Dumay, Renaud Capuçon, Lise Berthaud, Edgar Moreau, Jean-François Heisser, David Kadouch, Adam Laloum, Jonas Vitaud, Virgile Boutellis ou encore les quatuors Hermès et Ardeo.

Parmi les festivals où il est régulièrement invité, on peut citer le Lille Piano Festival, Piano aux Jacobins à Toulouse, l’Esprit du Piano à Bordeaux, les Festivals de Deauville et de la Roque d’Anthéron.

Son premier disque solo, consacré aux Préludes de Rachmaninov, est paru en 2012 chez Naïve.
Le disque Warner réalisé avec Camille et Julie Berthollet est Disque d’Or 2015.

 

www.guillaumevincent.net
Facebook