Shani Diluka

Pianiste

 

Shani 2 word

 

Née à Monaco de parents sri-lankais, qualifiée d’interprète « hors-norme » (Figaro), dotée d’une « virtuosité ailée » (Classica), « l’une des grandes de sa génération » (Piano Magazine), « maîtrise l’art de la musique » (Suddeutsche zeitung), Shani Diluka est diplomée du CNSMD de Paris (avec un 1er Prix à l’unanimité et 3e cycle de soliste) et de la prestigieuse Académie internationale de piano du lac de Côme, présidée par Martha Argerich.

Soliste invitée de nombreux orchestres – l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Royal de Suède, le Kyushu Symphony Orchestra au Japon, etc., elle collabore avec de grands chefs tel que Gábor Takács-Nagy, Ben Glassberg, Lawrence Foster… Invitée des grandes salles, Shani Diluka se produit en récital au Concertgebouw d’Amsterdam, au Théâtre de La Fenice de Venise, à la Sala de Sao Paulo, à l’Auditorium de Radio-France, à Tokyo où elle fait l’ouverture de la Folle Journée, en clôture du festival de Verbier, au Théâtre des Champs-Elysées, au Konzerthaus de Vienne, au Mozarteum de Salzbourg, au Festival de Ravinia à Chicago, à la Roque d’Anthéron, à La Philharmonie de Paris, au Wigmore Hall…

Son parcours se nourrit de prestigieuses collaborations avec Natalie Dessay, Michel Portal, ou les compositeurs G. Kurtag, W. Rhim, K. Beffa, B. Mantovani dont elle a créé Cinq pièces en hommage à Paul Klee, mais aussi avec des acteurs tels que Sophie Marceau, Gérard Depardieu ou encore Charles Berling. Passionnée de musique de chambre, Shani est aussi la partenaire régulière d’ensembles de renom tels que les quatuors Ébène, Ysaÿe, Modigliani, Belcea…

Shani Diluka dresse un pont entre Orient et Occident et représente une vision novatrice de la musique par des projets inédits tel que « Cosmos », autour de Beethoven et l’Inde, ou « Road 66 » (Mirare), tout en transmettant l’héritage qu’elle a reçu de grands maîtres tels que Leon Fleisher, Menahem Pressler, Murray Perahia, Valentin Erben du quatuor Alban Berg (avec qui elle a enregistré l’intégrale Beethoven) ou Elisabeth Leonskaja auprès de qui elle se perfectionne ces dernières années.

Ses enregistrements de Beethoven, Mendelssohn, Schubert, Grieg, CPE Bach et Mozart recueillent de multiples récompenses (Choc de la musique, RTL d’Or, Choix d’Arte, de Mezzo, 4F Telerama, Vogue Japon, 5 Diapasons, Gramophone, Fanfare USA, Diapason, Musikzen, Arena Award Japon…). En 2019, elle rejoint le label Warner Classics/Erato avec son album « Cosmos ». En 2021, son disque « Proust » autour de La Recherche du Temps perdu et l’âge d’or de la musique française reçoit l’éloge de la critique internationale et de nombreuses récompenses.

Son instinct de création de passerelles la mène à un projet d’enregistrement spécial avec le DJ pionnier Carl Craig, pour la saison 2023-2024. Ils créent un lien historique entre la musique électronique et les compositeurs américains minimalistes, ainsi qu’un documentaire sur sa vision de la musique dans le monde actuel par le réalisateur Mark Kidel.

 

 

www.shanidiluka.com
Facebook
Instagram
Twitter