Damien Bigourdan

Ténor

 


Né en 1975, Damien Bigourdan débute son apprentissage de la scène par le théâtre et rentre au cours Florent en 1995. Après avoir suivi les enseignements de Michel Fau, il poursuit sa formation en intégrant le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique où il suit les cours de Dominique Valadié, Daniel Mesguish, Catherine Hiegel et Olivier Py. Ce dernier l’engage alors pour tenir plusieurs rôles dans sa mise en scène du Soulier de Satin de Paul Claudel, spectacle qui tournera cinq années durant et achèvera son aventure à l’Odéon – Théâtre de l’Europe.

En 2001, sur les conseils de Pierre-André Weitz, il s’engage dans le travail de la voix. De 2003 à 2008, Damien Bigourdan intègre la classe de cours privés de Florence Guignolet, chanteuse et professeure au Jeune Chœur de Paris puis de Christiane Patard et de Henry Runey.

En 2003, il fait ses débuts de chanteur dans Le Lac d’argent de Kurt Weill, mis en scène par Olivier Desbordes. Il a depuis chanté des rôles dans des répertoires très différents : Canio dans Pagliacci de Ruggero Leoncavallo, Turiddu dans Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni, Luigi dans Il tabarro de Giacomo Puccini, Rinuccio dans Gianni Schicchi de Giacomo Puccini, le rôle-titre dans Faust de Charles Gounod, Paul dans Les enfants terribles de Philip Glass, Orphée dans Myway to hell de Matteo Fransceschini, le ténor solo dans Les Noces d’Igor Stravinsky, Gardefeu dans La vie parisienne de Jacques Offenbach, Candide dans Flaubert et Voltaire, une création de Philippe Fénelon, Roger dans sa propre mise en scène du Balcon de Peter Eötvös avec l’ensemble Le Balcon, Thésée dans Le Monstre du Labyrinthe de Jonathan Dove sous la direction de Sir Simon Rattle au Festival d’Aix-en-Provence, Rodomont dans Les Chevaliers de la table ronde de Hervé mis en scène par Pierre-André Weitz, ainsi qu’Alfredo dans La Traviata de Giuseppe Verdi mis en scène par Benjamin Lazar. En mai 2019, il interprète Guillot de Morfontaine dans Manon, sous la direction de Marc Minkowski à l’Opéra Comique. En décembre 2019, il a repris le rôle de Monsieur Michu dans Les P’tites Michu de Messager à l’Opéra de Tours. En 2020, on le retrouve dans un projet autour de Lischen et Fritzchen d’Offenbach et de Un mari dans la serrure de Wachs aux côtés d’Adriana Bignagni Lesca.

Depuis 2010, Damien Bigourdan est membre de l’ensemble musical Le Balcon qui lui a déjà confié plusieurs rôles, dont le rôle principal dans l’opéra De la terreur des hommes d’Arthur Lavandier, Der Tanzmeister et Scaramuccio dans Ariadne auf Naxos de Richard Strauss, et Le Pierrot lunaire d’Arnold Schönberg. En Août 2013, avec ce même ensemble, il est lauréat du 1er prix des Stockhausen Kurses de Kürten avec le rôle de Michael dans Examen de Karlheinz Stockhausen. Il incarne Michael dans Donnerstag aus Licht donné à l’Opéra-Comique en novembre 2018 et au Southbank Center en mai 2019. Il commence ensuite un projet d’envergure avec la compagnie: la mise en scène, avec l’artiste colombien Nieto, des autres opéras du cycle Licht de Stockhausen : Samstag aus Licht (juin 2019), et Dienstag aus Licht (octobre 2020) à la Philharmonie de Paris.

Damien Bigourdan a également enseigné l’art dramatique au sein du Cours Florent de 2007 à 2015.

 

Facebook
Site internet