Anne Gastinel

Violoncelliste

 

 

Anne Gastinel commence le violoncelle à l’âge de 4 ans. Elle entre au CNSMD de Lyon à 11 ans ; elle y remporte le Premier Prix en 1986 et est admise la même année en troisième cycle au CNSMD de Paris. Yo-Yo Ma, János Starker et Paul Tortelier, auprès desquels elle se perfectionne et qui marqueront profondément son évolution personnelle et musicale, reconnaissent déjà en elle la maturité d’une artiste à part. Elle remporte de nombreux prix dans les grands concours internationaux (Scheveningen, Prague, Rostropovitch) et commence dès lors à se produire dans toute l’Europe, définitivement révélée au grand public lors du Concours Eurovision 1990.Reconnue par les plus grands comme l’ambassadrice du violoncelle, elle est choisie en 1997 par Marta Casals Istomin pour jouer pendant un an le mythique Matteo Goffriller de Pablo Casals.
En 2006, Anne Gastinel a reçu la Victoire de la musique dans la catégorie « Soliste de l’année » (après avoir obtenu les trophées « Jeune Talent » et « Meilleur enregistrement »).
Sa carrière l’emmène désormais dans les plus belles salles d’Europe mais aussi au Japon, en Chine, en Corée, en Afrique du Sud, au Brésil, en Indonésie, au Canada, aux États-Unis (Salle Pleyel, Schauspielhaus, Théâtre des Champs-Élysées, Musikverein, Suntory Hall, Théâtre du Châtelet, Victoria Hall…). Elle s’y produit aux côtés de grands maîtres : Yehudi Menuhin, Mstislav Rostropovitch ou Kurt Sanderling ; elle retrouve également au cours de ces voyages les musiciens et compositeurs avec lesquels elle aime échanger : Emmanuel Krivine, Daniele Gatti, Josep Pons, Vladimir Spivakov, Pinchas Steinberg, Krzysztof Penderecki, Edmon Colomer, Michel Plasson, Yuri Bashmet, Tan Dun, Michaël Schønwandt, Paavo Järvi, Claire Désert, Éric Tanguy, Justin Brown, Marianne Thorsen, Louis Langrée, Pedro Halffter, David Grimal, Alain Altinoglu, Michel Portal, Nelson Goerner, Gil Shaham, Nicholas Angelich et tant d’autres.
En concerto, elle se produit régulièrement avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lyon, le HR-Sinfonieorchester (Francfort), l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre Symphonique de Bretagne…
En musique de chambre, elle partage la scène avec Claire Désert, avec qui elle a enregistré de nombreux albums (Poulenc, Franck, Schubert, Schumann…), avec le Quatuor Hermès, Nicholas Angelich et Andreas Ottensamer, David Grimal et Philippe Cassard (intégrale des trios de Beethoven), Xavier Philipps ou encore les violoncelles français.
Depuis près de quinze ans, ses enregistrements sont couronnés des plus hautes distinctions. En 2018, son enregistrement (Naïve) consacré au Triple Concerto de Beethoven avec Nicholas Angelich, Gil Shaham, Paavo Jarvi et l’Orchestre de la Radio de Francfort a reçu le Choc du Magazine Classica. Depuis, elle continue à explorer le large répertoire du violoncelle aux côtés de ses complices : en 2019 sort son album consacré aux duos d’Offenbach avec Xavier Phillips (Dolce Volta), et l’automne 2020 voit la sortie d’une intégrale des trios de Beethoven, avec David Grimal et Philippe Cassard (Dolce Volta).
Anne Gastinel joue un violoncelle Testore de 1690.
Elle est professeur au CNSMD de Lyon depuis 2003.

 

Facebook